Stage rivière

Ce week end j’encadre un groupe de cinq enfants, sur le thème de la pêche en rivière. Certains sont des habitués, d’autres découvrent les joies d’un stage en groupe pour la première fois.
Nous partons samedi pour une rivière de l’ouest héraultais. Arrivés sur place, cannes en main, nous observons de superbes paysages alternant grands plats, fosses profondes et petits courants.

L’une des nombreuses fosses du parcours, d’où l’on peut observer quelques poissons en bas à gauche de la photo.

Nous attaquons par la technique dite « aux appâts vivants », et très vite enregistrons le premier poisson de la journée. De beaux moments en perspective.

Belle truite Fario prise par Mathéo aux appâts vivants. Il a su brider ce poisson jusqu’à l’épuisette où il s’est décroché sans notre intervention. Bravo à lui !

Le lendemain, nous changeons de secteur, je décide d’opter pour une zone de rivière plus vaste dans laquelle truites, perches et chevesnes se côtoient.

Cette longue plage de galets permet de compartimenter le courant se trouvant le long de la berge d’en face, afin que chacun puisse prospecter efficacement ce secteur et avoir le plus de chances possibles.

Après de nombreux lancers, qui permettent aux débutants de se familiariser avec l’utilisation d’un moulinet, nous passons l’après midi sur un secteur plus intime.

Ce petit cours d’eau, peuplé de truite farios et de chevesnes de belle taille, peut être pratiqué avec une canne aux appâts vivants (vers, insectes) ou une canne à leurres.

En quelques lancers, trois poissons s’enchaînent, dont la plupart offrant une brillante résistance en effectuant de superbes chandelles.

Quatres jeunes pêcheurs arborant fièrement les très belles prises qu’ils viennent d’effectuer.

Un grand bravo les garçons, vous avez fait preuve de beaucoup de patience et de perséverance, le tout accompagné d’une grande application dans vos gestes qui vous ont conduit à cette si belle réussite !

A bientôt au bord de l’eau…

Douce journée

JF a eu la chance de recevoir un « Bon cadeau pêche » pour Noël. Je suis ravi de partager ce moment avec lui.
La journée s’annonce pluvieuse mais quand on est en bonne compagnie ça ne compte pas… nous verrons bien.
Arrivé sur site, j’explique à JF la technique que je souhaite lui enseigner. Il la connait déjà, alors j’en profite pour revoir avec lui le matériel à utiliser : la canne, le moulinet, l’élaboration d’une ligne… Je le teste pour évaluer ses connaissances. Il s’exécute dès lors avec minutie et réussite.

Nous tentons quelques premiers coups de ligne dans une rivière que je connais bien et que je ne pêche qu’en début de saison.
La gestuelle est rapidement maitrisée grâce notamment à l’excellente précision de la canne lors du lancer.

Nous ratons une touche à plusieurs reprises au même endroit, en tête de courant non loin d’une branche immergée. Nous comprenons vite que les poissons sont « cavés », peu actifs.
Après le pique-nique du midi, la pluie fait son apparition. J’emmène JF sur un dernier secteur intéressant mais les poissons ne se montrent toujours pas.
Nous changeons de rivière.
Arrivé sur ce nouveau parcours, nous nous postons au pied d’une cascade. J’ai de bons espoirs sur ce linéaire car j’avais décroché une belle truite le jour de l’ouverture lors d’un précédent encadrement à cet endroit là.
Ce trou d’eau ne nous déçoit pas, et à deux reprises les poissons montrent leurs nageoires, mais ce ne sont que de petits blageons.

On remonte la rivière, à la cherche de la perle rare. Les trous s’enchainent, la lumière diminue sous le couvert végétal.
D’une petite cascade descendent deux courants bien distincts, séparés par une zone profonde et calme. Je propose à JF d’envoyer sa ligne entre ces deux courants. Je n’ai pas le souvenir qu’il ait fait trois lancers avant d’avoir eu la touche.

La canne se plie, il ferre sèchement le poisson, tente de le brider. Le poisson tient le fond, saute une première fois hors de l’eau tel un saumon, une deuxième fois, une troisième fois… J’imagine les sensations que le pêcheur qui me fait le bonheur de ce moment peut ressentir !
Quelques minutes après, avec patience, précision et maitrise parfaite de la tension de la ligne, le poisson est dans l’épuisette, et quelle magnifique truite !

Merci JF pour cette prise qui restera un moment fort de ce début de saison… Tu as fait là le bonheur d’un guide passionné par ce poisson si noble. Espérons qu’il y en ait plein d’autres à venir, je nous le souhaite !

Cette truite a regagné son milieu naturel, pour le bonheur d’autres pêcheurs…
https://www.youtube.com/watch?v=kayC7XtCwls

A bientôt au bord de l’eau…

Bon cadeau

Lionel reçoit à Noel dernier, au pieds du sapin, un bon cadeau pour une prestation guidage avec PECHE ET SENS.
Nous fixons ensemble septembre comme date de rendez vous.
Je le retrouve comme convenu, pour une session rapide dans des secteurs magiques.
Voici quelques uns des plus beaux poissons du week end:



Je remercie Marlène pour sa confiance, Lionel pour ses beaux exploits, son excellente compagnie… un sincère bravo à lui!
Si vous aussi vous souhaitez offrir un cadeau original pour les prochaines fêtes de fin d’année, pensez au BON CADEAU JOURNEE PECHE…

A bientôt au bord de l’eau!

Stage carpe de printemps

La fin de l’hiver annonce le retour des beaux jours. Les gelées ne pointent plus leur nez, les eaux se réchauffent, les jours se rallongent.
Les poissons adoptent alors un comportement différent. Leurs période d’activité est plus longue au cours de la journée.
C’est dans ces conditions et sous une météo d’avril très clémente qu’Ivan, Rémy, Arnaud et Tom ont pu découvrir, ou goutté de nouveau aux joies de la pêche de la carpe.
Pas moins de 9 départs auront eu lieu en 48 heures de pêche, avec 6 poissons de 8 à 15 Kg sortis.
Bravo les gars !!





Testez les guidages truite !

Thomas l’a fait !
Après un guidage carnassier encadré par PECHE ET SENS, Thomas souhaitait découvrir la pêche de la truite.
Arrivé au bord de l’eau, les bases sont transmises : choix du matériel, montage, positionnement, gestuelle.

Mais les premiers indicateurs ne nous permettent pas de valider la suite de la journée sur ce cours d’eau.
Très vite, je décide de mettre les voiles sur un autre secteur, qui se révèle être bien plus prometteur !

Plusieurs truites montrent alors le bout de leurs nageoires dès les premiers lancers. Les poissons ne sont certes pas très gros, mais en grande abondance…

Nous parcourons plusieurs kilomètres dans un décor vraiment somptueux, où cascades et piscines naturelles s’enchaînent à l’infini…


Après de nombreux poissons, nous décidons de parcourir ensemble un secteur que je connais bien, plus en aval.
Thomas, grâce à ma parfaite connaissance des postes, pique alors ses dernières pépites !
Bravo à lui, et surtout merci pour ces excellents moments partagés ensemble ! Quel bonheur cette journée !

Si vous aussi vous souhaitez découvrir ces merveilleux secteurs, n’hésitez pas… contactez moi !

A très vite au bord de l’eau…